• La plus grande sélection de vélos d'Europe
    Gravel biking

    La tente parfaite pour ton aventure de bikepacking

    Sophia Willmes
    Sophia Willmes
    4 mars 2024 23 min
    La tente parfaite pour ton aventure de bikepacking

    Rien pour les minimalistes, mais certainement quelque chose pour les grands explorateurs... Bikepacking ! Voyager en vélo où tu veux et ranger tes bagages en toute sécurité dans quelques sacs à vélo pour beaucoup, cela signifie la liberté à l'état pur.

    Mais il faut résoudre quelques questions logistiques malgré l'envie d'aventure : Quel vélo choisir ? Quel équipement faut-il acheter et comment s'organisent les nuits à l'extérieur ? Quelle tente faut-il acheter ? Ne t'inquiète pas, chez buycycle nous t'aidons et te donnons aujourd'hui toutes les informations dont tu as besoin pour que ton prochain voyage en bikepacking soit une réussite totale !

    1. Qu'est-ce que le bikepacking ?

    Le bikepacking est un voyage à vélo où l'on ne dépend de rien ni de personne pour son alimentation et ses besoins. Tout ce dont tu as besoin est transporté sur le vélo et une fois que tu l'as chargé, tu peux voyager à travers le monde de manière indépendante et bon marché sans perdre en confort, en vitesse ou en maniabilité.

    2. Quel vélo est adapté au bikepacking ?

    Le bikepacking est une question de liberté, pas d'équipement coûteux ou de gadgets de démonstration. C'est pourquoi le vélo "idéal" pour ton voyage est avant tout le tien, même si, d'un point de vue pratique, certains types de vélos sont plus utiles que d'autres pour un voyage : Si tu veux sortir de l'asphalte et des chemins goudronnés, tu devrais opter pour un vélo tout-terrain. VTT ou un gravel bike tu peux aussi opter pour un vélo de montagne.

    Mais en tant que débutant en bikepacking, tu n'as pas besoin d'un vélo spécial pour te lancer dans ta première aventure. Ose un petit tour, essaie de voir si cela te plaît. Si la fièvre du bikepacking te prend finalement et que tu es sûr de vouloir passer plus de temps en randonnée, alors il peut valoir la peine de chercher un équipement spécial...

    https://images.unsplash.com/photo-1582556103222-69d09785392a?crop=entropy&cs=tinysrgb&fit=max&fm=jpg&ixid=MnwxMTc3M3wwfDF8c2VhcmNofDEwfHxiaWtlcGFja2luZ3xlbnwwfHx8fDE2NzM0MzkzMTU&ixlib=rb-4.0.3&q=80&w=2000

    3. De quel équipement ai-je besoin ?

    Pour un bikepacking réussi, tu n'as pas besoin de dévaliser un petit magasin de vélo. Mais quelques objets sont indispensables et nous te disons exactement ce qu'ils sont.

    Sacs

    Le plus important dans le bikepacking, ce sont les sacoches, car elles déterminent si le vélo reste maniable et rapide pendant le trajet. Ils se fixent directement sur le vélo cadre Mais s'ils sont trop grands, ils peuvent endommager les pédales Si elles sont trop petites, tu ne pourras pas tout ranger. En règle générale, tu ne dois emporter que ce qui ne pèse pas trop lourd et dont tu as absolument besoin.

    Equipement de camping

    L'équipement de camping est absolument essentiel : sans sac de couchage, tapis de sol et tente, la nuit sera inconfortable, froid et mouillé, que ce soit dans la nature ou dans un camping.

    Vêtements

    Pour être prêt à affronter n'importe quel temps, un vêtement de pluie est plus qu'utile. Il faut donc absolument l'emporter, un ensemble de vêtements de rechange et un sac à dos des vêtements de rechange et de toute façon. Une veste ou un pull particulièrement chaud est important le soir et la nuit, et de nombreux cyclistes optent pour des pantalons rembourrés pour plus de confort pendant les longs trajets. Mais il ne faut jamais oublier de porter un casque, la sécurité avant tout.

    Nourriture

    Les barres énergétiques, les noix et la bouteille d'eau font partie de tout voyage en vélo. Si tu as une bonne faim et un peu plus de place, tu peux emporter un petit réchaud de plein air et quelques ustensiles de cuisine. Ainsi, même en plein air, il est possible de préparer quelques repas de fête avec un minimum de moyens (et oui, nous comptons aussi les pâtes sans sauce). Les plus téméraires emportent aussi une petite cafetière, mais en fin de compte, même dans le domaine culinaire : emportez ce dont vous avez absolument besoin. C'est toi qui décides de ce que tu veux.

    https://images.unsplash.com/photo-1599509221192-5a9f7f37ca2a?crop=entropy&cs=tinysrgb&fit=max&fm=jpg&ixid=MnwxMTc3M3wwfDF8c2VhcmNofDE2fHxiaWtlcGFja2luZ3xlbnwwfHx8fDE2NzM0MzkzMTU&ixlib=rb-4.0.3&q=80&w=2000

    Accessoires

    Pour planifier ton itinéraire et être joignable en cas d'urgence, pense à ton smartphone avec un chargeur ou un powerbank. N'oublie pas d'emporter une trousse de premiers secours : Une pour toi et une pour ton vélo. Un outil multifonctionnel et des pièces de rechange comme une chambre à air de rechange, kit de réparation et parce qu'on ne sait jamais si on va faire des arrêts inattendus, un casque est également utile antivol pour vélo Une bonne idée.

    Vélo

    Le meilleur équipement ne te sert à rien si ton vélo n'est pas adapté à la circulation. Vérifie donc tes lumières et tes pneus freins les pneus et la pression des pneus avant de partir.

    4. Comment charger au mieux ton vélo ?

    Les sacoches de Bikepacking sont généralement attachées au cadre lui-même, ainsi qu'au guidon et à la barre tige de selle tu peux l'attacher à ton vélo. L'objectif est que le vélo, et toi aussi, reste aussi maniable et rapide que possible.

    Pour un chargement optimal, range l'équipement lourd le plus bas possible et près du cadre, de préférence dans la poche de cadre. Dans la sac de selle l'équipement plus volumineux, par exemple le sac de couchage, les vêtements de rechange ou les cartouches de gaz pour cuisiner. Dans la poche de guidon, on place des objets légers comme des snacks, un smartphone ou un appareil de navigation ainsi que la trousse de premiers secours.

    https://images.unsplash.com/flagged/photo-1593329251193-9fa1f953acca?crop=entropy&cs=tinysrgb&fit=max&fm=jpg&ixid=MnwxMTc3M3wwfDF8c2VhcmNofDl8fGJpa2VwYWNraW5nfGVufDB8fHx8MTY3MzQzOTMxNQ&ixlib=rb-4.0.3&q=80&w=2000

    5. À quoi faut-il faire attention lors de l'achat d'une tente ?

    Si tu veux dormir de manière reposante en faisant du vélo, tu as besoin d'une tente. Mais un qui se range facilement sur le vélo et qui n'est pas trop compliqué à monter. Nous te dirons bientôt ce qu'il faut prendre en compte lors de l'achat, mais avant cela, voici quelques conseils :

    Tu peux reconnaître les tentes particulièrement petites et légères grâce au marquage UL (ultraléger). Tu peux voir à quel point une tente est imperméable à la colonne d'eau, à partir de 1500 mm tu es généralement à l'abri de la pluie, mais fais aussi attention aux coutures et au soin qu'elles ont reçu. Un tapis de sol protège le sol de la tente des trous et des fissures, mais il pèse aussi plus lourd...

    Tout dépend donc de tes besoins individuels - même pour le choix de la taille et du type de tente !

    Taille de la tente

    De combien d'espace as-tu besoin dans ta tente ? Ce n'est pas parce que tu es seul que tu peux te contenter d'une tente pour une personne. La plupart du temps, elles sont si petites que tu n'as même pas assez de place pour t'asseoir ou te retourner sans te cogner contre la paroi de la tente. Sans parler de l'équipement, des bagages ou d'un coin cuisine. Donc, soit tu investis dans un poids plus léger, soit tu investis dans plus d'espace.

    Type de tente

    Dans une tente tunnel, l'abside (le petit renflement de la tente) se trouve à l'avant, derrière laquelle on dort. Les tentes tunnel ont des côtés étroits et sont donc plus stables au vent. De plus, elles peuvent être montées sous la pluie sans que la tente intérieure ne soit mouillée. Le montage est rapide et facile, mais contrairement à la tente dôme, la tente tunnel ne peut pas être montée seule, elle doit être tendue et n'est donc pas adaptée à tous les terrains.

    Les tentes à dôme offrent une surface beaucoup plus grande, mais moins d'espace de rangement pour les bagages, car les absides sont plus petites. Les tentes dôme sont en outre plus lourdes que les tentes tunnel, elles ont plus d'armatures et ne sont pas faciles à monter, surtout lorsqu'il pleut, mais au moins, l'aération est meilleure grâce à des bouches d'aération plus proches les unes des autres.

    6. Quelles sont les meilleures tentes de bikepacking ?

    En fin de compte, tu cherches un endroit pour dormir qui te garde au sec et à l'abri pendant tes randonnées à vélo. Toutes les tentes que nous te présentons ci-dessous répondent à ce critère, mais cela ne signifie pas que certains modèles offrent de petits avantages...

    Tentes tunnel

    Jack Wolfskin Gossamer : un classique parmi les tentes tunnel pour une personne. Elle a une dimension de rangement de 44 x 14 cm et pèse 1,75 kg, elle est robuste, très plate et résiste à tous les temps. Pour environ 100€, la tente offre tout ce dont on a besoin, mais il ne faut pas s'attendre à un grand confort. Mais au moins, la tente intérieure peut être utilisée individuellement comme protection contre les moustiques.

    Grand Canyon Richmond 1 : la tente 1 personne a une dimension de rangement de 38 × 12 cm et pèse 1,52 kg. Le modèle à double paroi a une colonne d'eau de 2000 mm et, bien qu'il ne soit pas connu pour son entrée spacieuse, il peut être acheté pour moins de 100€.

    Tentes dôme pour une personne

    Ferrino NEMESI 1 Pro : facile à monter et extrêmement étanche, c'est une excellente tente 3 saisons. Avec 15 x 35 cm, elle a une petite taille de rangement, mais elle est quand même livrée avec une abside spacieuse. Pour 200€, la tente à dôme de 1,5 kg peut être utilisée lors de la prochaine randonnée.

    Naturehike VIK1 : la tente Single Wall se monte rapidement même sous la pluie, mais avec ses 2 m de longueur intérieure, elle est plutôt confortable pour les petits cyclistes. La taille de rangement est de 46 x 16 cm, elle pèse 1,25 kg et a une colonne d'eau de 2000 mm et, avec un prix de 150 €, elle se situe dans une solide moyenne.

    Tentes dôme pour 2 personnes

    MSR Carbon Reflex 2 : grâce aux arceaux en fibre de carbone et à une entrée sans fermeture éclair, cette tente de trekking ne pèse que 0,84 kg. Malgré sa petite taille de 43 x 13 cm, il y a de la place pour deux matelas de sol à l'intérieur de la tente et elle permet une très bonne circulation de l'air. Le hic malgré un montage simple ? Le prix élevé de 600€, qui n'inclut pas les cordes et les crochets d'ancrage nécessaires, et la colonne d'eau d'à peine 1000 mm.

    MSR Elixir 2 : cette tente est autoportante, pèse 2,77 kg et a une dimension de rangement de 51 x 17 cm. Deux entrées avec de grands vestibules offrent beaucoup de place et la tente intérieure peut aussi être utilisée séparément (mais sans l'avantage de la colonne d'eau de 1500 mm de la tente extérieure). Le prix de la Elixir 2 est d'environ 300 €.

    MSR Hubba Hubba NX 2 : l'un des modèles les plus populaires parmi les bikepackers, car il possède deux entrées, la tente intérieure et la tente extérieure peuvent être utilisées séparément et les volets d'aération aux extrémités de la tête et des pieds sont judicieusement placés. La tente extérieure a une colonne d'eau de 1200 mm, les dimensions de rangement sont de 46 x 15 cm et le prix est de 400€. Elle peut être montée en quelques minutes, même par un campeur inexpérimenté.

    Naturehike Cloud up 2 Upgrade : ce modèle est le plus résistant aux intempéries de tous, avec une colonne d'eau de 4000 mm, tout en restant relativement léger (1,8 kg). Les dimensions de rangement sont de 40 × 13 cm. Il pèse 1,8 kg. Elle se monte facilement et rapidement, mais elle n'est pas isolante et donc pas chauffante.

    Après ce marathon de faits et de conseils, plus rien ne devrait s'opposer à ta prochaine aventure de bikepacking. S'il te manque encore le vélo idéal, nous en avons certainement un pour toi sur buycyle - Car parmi les 10 000 vélos de course, de route et de montagne, tu en trouveras certainement un qui te convient. Si tu as des questions, n'hésite pas à contacter nous n'hésite pas à nous contacter. En attendant, nous te souhaitons bonne chance : Bonne navigation, bon bikepacking !

    La tente parfaite pour ton aventure de bikepacking | buycycle

    Qu'est-ce que le bikepacking ?

    Comme son nom l'indique, le bikepacking est une randonnée à vélo qui consiste à charger le deux-roues avec l'équipement le plus important. Cela permet d'être complètement autonome sur le chemin. Le bikepacking ne dépend donc ni des restaurants pour la nourriture, ni des hébergements. L'investissement unique dans l'équipement permet de parcourir le monde à long terme et à moindre coût. A l'aide de sacoches adaptées, il est possible de ranger son équipement de manière à ne pas perdre en confort de conduite. Dans l'idéal, on ne perd ni la vitesse ni la maniabilité. Il n'y a donc pas de sacoches latérales, ni même de sac à dos. Au lieu de cela, les possibilités de rangement s'adaptent au cadre du vélo. De nombreux petits sacs légers aident à cela. Le cycliste lui-même reste totalement libre de ses mouvements, car il n'est pas limité par des bagages sur le dos. Le bikepacking n'est donc pas un voyage à vélo au sens classique du terme. L'objectif principal d'un voyage à vélo classique est de se rendre d'un point A à un point B de manière autonome. Se débrouiller seul n'est pas la priorité. La manière d'emballer le vélo est également différente. Il faut de grands sacs pour pouvoir transporter le plus de bagages possible. Que ces bagages aient un effet ralentissant est secondaire. Il faut aussi distinguer le bikepacking d'un tour Bike and Hike. Les randonnées Bike and Hike sont des excursions d'une journée au cours desquelles tu veux grimper au sommet d'une montagne en vélo. Dès que le chemin ne permet plus de rouler, le vélo est porté ou posé pour atteindre la destination à pied.

    Quel vélo est adapté au bikepacking ?

    L'aspect de la liberté est au centre du bikepacking. Devoir acheter un équipement coûteux avant de partir en voyage n'est pas le but. Il en va de même pour le vélo idéal pour un voyage en bikepacking. En théorie, le vélo le plus adapté est celui que tu as déjà avant de partir. En pratique, certains types de vélos ont plus de sens que d'autres. Malheureusement, il en va de même pour l'équipement. Avec des produits légers et de bonne qualité, l'aventure du bikepacking est souvent plus facile à apprécier. Les plus adaptés sont les vélos de route ou vélos de montagne la nature est plus facile à explorer en dehors de l'asphalte. Un fully est particulièrement adapté au terrain. Les pierres et les bâtons peuvent être franchis sans problème. Les chemins de terre sont faciles à parcourir grâce aux deux roues intégrées. Eléments de suspension la fourche suspendue et l'amortisseur, malgré l'équipement transporté. L'équipement peut aussi être un problème sur le Fully. Attacher les sacoches au cadre du vélo peut faire en sorte qu'il ne s'enfonce pas complètement. De plus, un fully peut inciter à choisir des chemins pour lesquels on est trop large à cause de l'équipement. Le bikepacking consiste également à parcourir quelques kilomètres. Les fullys sont souvent très lourds et donc difficiles à déplacer sur de longues distances. Les éléments de suspension absorbent en outre beaucoup de force qui devrait être transformée en propulsion. Un hardtail est donc plus adapté au bikepacking. En général, il est plus facile d'y fixer les sacoches. Avec un hardtail, on peut aussi s'attendre à plus de confort en raison du poids plus faible. Les gravel bikes conviennent également très bien. Ils sont de plus en plus populaires dans le monde du vélo depuis quelques années. Les vélos Gravel combinent les avantages des vélos de course et des VTT. Ils sont légers et étroits, mais ont des pneus profilés. Ainsi, tu peux rouler vite avec Gravel Bike sans dépendre de l'asphalte. On a aussi de l'adhérence sur les chemins de gravier ou dans la forêt. Les gravel bikes se prêtent particulièrement bien à la fixation de sacs sur leur cadre. Ils sont conçus pour les voyages à vélo. Si tu es novice en matière de bikepacking, tu n'as pas besoin d'un vélo spécial pour essayer cette tendance. En effet, prendre soin de soi et explorer la nature de manière autonome n'est pas synonyme de plaisir pour tout le monde. Si tu es sûr de vouloir passer beaucoup de temps sur ton vélo lors de voyages de bikepacking, tu seras bien servi avec un Gravel Bike ou un hardtail.

    De quel équipement ai-je besoin ?

    Sacs

    Le plus important dans le bikepacking, ce sont les sacoches dans lesquelles tous les autres objets peuvent être rangés. Après tout, ce sont eux qui déterminent si le vélo reste maniable et rapide pendant le trajet. Les sacs qui ne sont pas adaptés peuvent également gêner le pédalage ou affecter les fonctions du vélo. S'ils sont trop petits, ils ne peuvent pas contenir tout ce qui est important. S'ils sont trop grands, ils se mettent rapidement en travers du chemin. Les possibilités de rangement ne doivent pas être trop lourdes et doivent pouvoir être fixées étroitement au cadre du vélo. Sur le marché, il existe de nombreux sacs de vélo de différents fabricants. Les marques Vaude ou Ortlieb sont particulièrement appréciées. Evoc aussi produit non seulement des sacs à dos pratiques pour le vélo, mais aussi des sacs idéaux pour le bikepacking. Ces sacs peuvent contenir tout ce dont tu as besoin pour une excursion de plusieurs jours. Il est intéressant d'attribuer des fonctions spécifiques à chaque sac, par exemple pour ranger séparément la nourriture, les vêtements et le matériel de camping. Il suffit de quelques gestes pour obtenir l'objet nécessaire. Pour les objets eux-mêmes, le poids, la taille et la fonctionnalité sont importants. En règle générale, seuls les objets vraiment nécessaires doivent se trouver dans les sacs. Comme pour le backpacking, il faut éviter tout gramme superflu.

    Equipement de camping

    Pour pouvoir passer la nuit lors d'une randonnée en bikepacking, que ce soit dans un camping ou en montagne, certains éléments sont essentiels. Il s'agit notamment d'un sac de couchage et d'un matelas de sol, d'une tente ou d'un tarp. Les tentes protègent du vent, des insectes et de la pluie. Si elles sont isolées, elles offrent une protection contre les températures en baisse. Un tarp est une sorte de bâche qui s'utilise de la même manière qu'une tente. Les trappes ne sont pas complètement fermées comme une tente et n'offrent donc pas une protection équivalente. En revanche, ils pèsent généralement moins lourd. Selon l'utilisation, une tente ou un tarp peut être plus judicieux. Si tu le souhaites, tu peux emporter un sac de bivouac en cas d'intempéries. Le camping sauvage est généralement interdit en Allemagne. La raison principale est la protection de la faune et de la flore. Dans le pire des cas, le camping sauvage risque de faire l'objet d'une plainte.

    Vêtements

    Surtout en montagne, le temps peut être imprévisible. C'est pourquoi une veste de pluie est un must, un pantalon de pluie est également utile. Un Une tenue de rechange permet de changer les vêtements mouillés et en sueur. Une veste ou un pull qui tient particulièrement chaud est particulièrement important pour le soir. De nombreux cyclistes misent sur des pantalons de cycliste rembourrés, mais ce n'est pas obligatoire. Avec une selle personnalisée, il est possible de faire des excursions de plusieurs heures à vélo sans souffrir. En revanche, le casque de vélo, les gants, les vêtements fonctionnels et les chaussures de vélo sont irremplaçables pendant le trajet.

    Nourriture

    Pour pouvoir se nourrir de manière autonome, de nombreux bikepackers misent sur un petit réchaud d'extérieur. En plus, une petite casserole et des couverts, et beaucoup de plats délicieux peuvent être préparés dans la nature. Par exemple, des pâtes peuvent être préparées avec de l'eau bouillante. Ce qui est vite considéré comme un plat ennuyeux à la maison est un vrai délice en plein air. Il est également important d'avoir suffisamment d'aliments. Les noix ou les barres protéinées, par exemple, sont particulièrement adaptées car elles fournissent beaucoup d'énergie et prennent peu de place. Un récipient pour boire est également indispensable. Il n'y a pas toujours assez d'endroits où se ravitailler en eau potable. Il est vital de s'y préparer. Si nécessaire, il est possible d'emporter d'autres ustensiles comme une planche à découper ou une cafetière.

    Accessoires

    Pour contrôler la météo et planifier des itinéraires, un smartphone avec son chargeur ou un appareil de navigation est important. De plus, un powerbank peut remplacer la source d'énergie manquante pour le chargement. Si tu veux être sûr, emporte une carte pour t'orienter. En cas de chute, il est important de pouvoir se soigner soi-même. Une trousse de premiers secours ne doit en aucun cas manquer. Le vélo doit également être entretenu de manière autonome. C'est possible avec un outil polyvalent et des pièces de rechange. Une chambre à air de rechange, un kit de réparation et une pompe à vélo aident à remettre rapidement le vélo en état de marche en cas de crevaison. Avant de partir seul, il est utile de regarder au moins une vidéo explicative sur Internet sur ce qu'il faut faire en cas de crevaison. Pendant le voyage à vélo, il peut arriver qu'il y ait un supermarché ou un autre arrêt sur le chemin. Un cadenas pour protéger ton vélo contre le vol devrait donc également être présent.

    Vélo

    Un vélo sûr est conforme à la réglementation lorsqu'il est équipé de l'équipement nécessaire. Cela signifie entre autres : lumière, réflecteurs, catadioptres ou sonnette. Pendant une randonnée à vélo, il peut arriver que le temps change et que l'on se réfugie tard le soir dans un abri proche. Surtout à cette heure-là et par mauvais temps, il est important de voir le parcours et d'être remarqué par les autres usagers de la route. Un contrôle général du vélo vaut la peine, surtout pour les longs trajets à vélo. Les plaquettes de frein, le profil des pneus, la pression des pneus et un éclairage qui fonctionne valent bien un petit coup d'œil avant de partir.

    Comment charger au mieux ton vélo ?

    Les sacoches de vélo sont généralement attachées au cadre lui-même, au guidon et à la tige de selle. L'objectif est que le vélo reste aussi maniable et rapide que possible. De plus, la liberté de mouvement du cycliste et le fonctionnement du deux-roues ne doivent pas être entravés. Pour que le vélo reste agile, il est également important de charger judicieusement les différents sacs. Cela signifie que l'équipement lourd doit être rangé le plus bas possible et le plus près possible du cadre. Le sac de cadre est particulièrement adapté à cet effet. Le centre de gravité doit être le plus bas possible, sinon un déséquilibre se produit rapidement pendant la course. L'équipement le plus lourd est généralement le réchaud de camping, la tente, l'eau, la nourriture ou l'outil multifonctionnel et les pièces de rechange. L'équipement qui prend beaucoup de place, c'est-à-dire qui a un volume important, se range dans le sac de selle. Le sac de couchage, le tarp, les vêtements de rechange ou les cartouches de gaz pour cuisiner peuvent être rangés ici. Les objets légers sont placés dans la sacoche de guidon. Les snacks pour la route, le smartphone ou l'appareil de navigation ainsi que la trousse de premiers secours sont parfaits pour cela.

    A quoi faut-il faire attention lors de l'achat d'une tente ?

    Une tente permet de camper où l'on veut pendant le bikepacking. De plus, elle offre une protection contre toutes sortes de facteurs perturbateurs qui t'empêchent de bien dormir. Par exemple, les moustiques et les fourmis n'entrent pas à l'intérieur de la tente. Le vent ne souffle pas non plus autant dans les oreilles. Au premier abord, on se dit que les tentes sont trop encombrantes pour être emportées lors d'une randonnée à vélo. Après tout, les armatures, les piquets, la tente intérieure et la tente extérieure ne sont pas forcément des bagages maniables. Sur le marché, il existe une tente pour 1 ou 2 personnes qui convient à chacun et qui est peu encombrante et légère. Avant d'acheter, il est important de faire attention à différents points. Il existe des tentes particulièrement petites qui ne pèsent presque rien. Les fabricants indiquent les tentes ultralégères par UL (ultralight). Une tente légère doit néanmoins être imperméable. Un coup d'œil sur la colonne d'eau te renseignera à ce sujet. On parle d'une tente étanche à partir d'une colonne d'eau de 1500 mm. Cependant, la finition des coutures est également importante pour savoir si une tente peut vraiment résister à la pluie. D'autre part, des tentes de très bonne qualité avec une colonne d'eau plus faible peuvent également résister à la pluie. Avant d'acheter, il vaut la peine de consulter les témoignages d'autres cyclistes pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Les tentes doivent également être robustes. Pour économiser du poids, de nombreuses tentes sont vendues sans tapis de sol. Cependant, le sol de la tente est rapidement perforé par des pierres ou autres. Avant la première randonnée, il vaut donc la peine de vérifier l'état de ta propre tente. Il n'existe pas de tente parfaite. Tu devras toujours faire des compromis. Pour acheter la meilleure tente de trekking, d'autres réflexions préalables sont importantes. Il faut estimer dans quel domaine d'utilisation elle sera utilisée de manière réaliste. Par exemple, il y a une différence entre utiliser une tente uniquement en été et l'utiliser également pendant les saisons plus fraîches. Une tente qui convient à tous les usages ne sera pas heureuse. Il est préférable qu'elle soit équipée pour l'usage que tu souhaites en faire.

    Taille de la tente

    Pour trouver une tente adaptée à tes besoins individuels, il y a quelques questions à se poser avant l'achat. Par exemple, de combien d'espace tu as besoin. Si l'on voyage seul, on a vite tendance à choisir une tente pour 1 personne. Ces tentes sont si petites qu'il est généralement impossible de s'asseoir ou de se retourner sans se heurter à la paroi de la tente. Il n'y a pas non plus beaucoup d'espace de rangement pour l'équipement. Il faut donc soit faire attention aux dimensions avant d'acheter une telle tente, soit prendre le risque d'investir dans une tente un peu plus lourde avec des dimensions de rangement plus importantes, mais avec plus d'espace. C'est surtout lors de randonnées de plusieurs jours que l'on souhaite cuisiner dans l'auvent. Pour cela, la tente Bikepacking a besoin d'une abside. Il s'agit d'un renfoncement dans lequel les bagages, par exemple, peuvent être stockés au sec. Comme il vaut la peine d'emporter une tente pour deux personnes, même pour les personnes qui voyagent seules, la section suivante présente les tentes pour une et deux personnes.

    Type de tente

    Dans une tente tunnel, l'abside se trouve à l'avant, derrière laquelle on dort. Les tentes tunnel ont des côtés étroits et sont donc plus stables au vent. Les arceaux de la tente se trouvent à l'extérieur. Ainsi, la tente intérieure et la tente extérieure restent toujours reliées. En cas de pluie, la tente peut donc être montée sans que la tente intérieure ne soit mouillée. De plus, le montage est généralement plus rapide que celui d'une tente à dôme. L'inconvénient des tentes tunnel est qu'elles ne sont pas indépendantes. Il faut les haubaner. Ce n'est pas possible sur tous les terrains. Les sols trop durs ou trop mous ne conviennent pas. Les tentes tunnel risquent d'avoir beaucoup de condensation. Étant donné que les manchons d'aération sont très espacés, l'aération ne fonctionne correctement que si la tente est bien exposée au vent. Contrairement aux tentes tunnel, les tentes dôme offrent une plus grande surface. Les personnes particulièrement grandes y sont plus à l'aise, car dans les tentes tunnel, elles risquent de se cogner les pieds contre la tente intérieure. Les tentes dôme peuvent être utilisées comme tentes indépendantes et ne doivent pas obligatoirement être haubanées. Les bouches d'aération sont plus proches les unes des autres, ce qui permet d'éviter en grande partie la condensation. Si plus d'une personne dort dans une tente, il est généralement impossible d'éviter la condensation. Dans les tentes à dôme, il y a moins d'espace de rangement pour les bagages, car les absides sont plus petites. De plus, elles pèsent généralement un peu plus que les tentes tunnel, car elles nécessitent plus d'armatures. Comme la tente intérieure et la tente extérieure sont montées séparément, le montage d'une tente à dôme est souvent problématique en cas de pluie. Les tentes dôme ne sont pas forcément des tentes à double paroi. Si les tentes n'ont qu'une seule paroi, elles sont un peu moins lourdes. En revanche, l'aération est généralement moins bonne. Le choix de la tente qui te convient le mieux dépend de ce à quoi tu accordes le plus d'importance.

    Quelles sont les meilleures tentes de bikepacking ?

    Différents fabricants ont fait leurs preuves grâce à la légèreté des matériaux et à la qualité de fabrication de leurs tentes. Parmi eux, MSR, Nordisk, Big Agnes, Salewa, Naturehike, Vango ou Decathlon, pour ne citer que quelques marques. En raison de leur fabrication innovante et de haute qualité, certains modèles de tentes dépassent toutes les limites de prix. Cependant, il existe des alternatives qui sont abordables et qui font ce pour quoi elles ont été produites : offrir un endroit où dormir en voyage. Nous te présentons ici quelques tentes de camping.

    Tentes tunnel

    Jack Wolfskin Gossamer: La Gossamer est un classique parmi les tentes tunnel pour une personne. La tente intérieure peut aussi être utilisée individuellement comme moustiquaire. Elle a une taille de 44 x 14 cm et pèse 1,75 kg. Elle est robuste. Elle est très plate et résiste à tous les temps. Grâce à sa couleur et à sa taille, il est facile de se camoufler dans les hautes herbes. L'entrée est assez petite, ce qui est souvent le cas pour les tentes de ce type. La tente combine un poids léger, une petite taille de rangement et un prix bas : pour environ 100€, la tente offre tout ce dont tu as besoin, mais elle n'apporte pas le plus grand confort.

    Grand Canyon Richmond 1: La tente 1 personne a des dimensions de rangement de 38 × 12 cm et pèse 1,52 kg. La tente extérieure et le sol ont tous les deux une colonne d'eau de 2000 mm. La tente est à double paroi. La surface de couchage est assez petite. En revanche, la tente peut être achetée pour moins de 100€ et fait partie des modèles les moins chers du marché, malgré des matériaux de haute qualité.

    Tentes dôme pour une personne

    Ferrino NEMESI 1 Pro: La tente pour 1 personne est facile à monter. La tente extérieure a une colonne d'eau de 3000 mm. Le sol est étanche jusqu'à 8000 mm. Elle protège donc parfaitement en cas de mauvais temps. Avec 15x35cm, elle a une petite taille de rangement. Le prix de la tente 3 saisons est d'environ 200€. Elle dispose d'une abside pour ranger l'équipement. Le poids est d'environ 1,5 kg.

    Naturehike VIK1 : La tente Single Wall se monte rapidement, même sous la pluie. La taille de rangement est de 46 x 16 cm. La livraison comprend des piquets et des cordes pour le haubanage. La longueur intérieure utilisable est d'environ 2 m. La tente est donc plutôt adaptée aux personnes de petite taille. Tu peux l'acheter pour environ 150€. Elle pèse 1,25 kg et a une colonne d'eau de 2000 mm. Le sol est étanche à l'eau grâce à ses 4000 mm.

    Tentes dôme pour 2 personnes

    MSR Carbon Reflex 2: La tente de trekking MSR Carbon Reflex 2 est ultralégère. Grâce aux arceaux en fibre de carbone et à une zone d'entrée sans fermeture éclair, elle ne pèse que 0,84 kg. La dimension de rangement est de 43x13cm. Elle doit être haubanée. La tente a deux portes et beaucoup d'espace à l'intérieur. Sur Amazon, la tente est disponible pour environ 600€. Deux mâts de tente permettent un montage et un démontage faciles, en quelques minutes elle est debout. La tente extérieure est en nylon ripstop et a une colonne d'eau de 1000 mm. Le sol de la tente atteint une colonne d'eau de 3000 mm grâce à son revêtement. A l'intérieur, il y a de la place pour deux matelas de sol. La tente intérieure permet une bonne circulation de l'air, la formation de gouttelettes pendant la nuit est donc rare. Les cordes d'ancrage et les crochets supplémentaires pour l'ancrage ne sont pas inclus dans la tente et doivent être achetés séparément.

    MSR Elixir 2: Le MSR Elixir 2 est autonome et conçu pour deux personnes. Elle a une dimension de rangement de 51 x 17 cm. Son poids est de 2,77 kg. La livraison comprend un tapis de sol pour la tente ainsi que des piquets en aluminium et des cordes de serrage pour la tente. Deux entrées avec de grands vestibules offrent beaucoup de place. Tu peux acheter la tente 3 saisons pour environ 300€. La tente intérieure peut être utilisée sans la tente extérieure. La tente extérieure est en polyester ripstop avec une colonne d'eau de 1500 mm. Le sol a une colonne d'eau de 3000 mm.

    MSR Hubba Hubba NX 2: Cette tente fait partie des modèles les plus populaires parmi les bikepackers. La tente extérieure est en nylon ripstop et a une colonne d'eau de 1200 mm, le tapis de sol a une colonne d'eau de 3000 mm. La taille de rangement est de 46 x 15 cm. La tente pour 2 personnes a deux entrées. Côté prix, elle se situe aux alentours de 400€. La tente est autoportante et conçue pour trois saisons. La tente intérieure peut être utilisée sans la tente extérieure. Grâce aux volets d'aération à la tête et aux pieds, la tente est bien ventilée et a peu tendance à former de la condensation. Un tapis de sol supplémentaire doit être acheté séparément. La tente pèse 1,54 kg. La livraison comprend la tente intérieure et extérieure, les armatures et les piquets. Il est possible de la monter en quelques minutes, même pour un campeur inexpérimenté.

    Naturehike Cloud up 2 mise à niveau: La tente pour 2 personnes a une dimension de rangement de 40 × 13 cm. Elle pèse 1,8 kg. La tente extérieure et le sol ont tous les deux une colonne d'eau de 4000 mm. C'est une nette différence par rapport aux autres tentes. Elle est mieux protégée contre l'humidité que les autres modèles. Des piquets et des cordes de haubanage sont également inclus dans la livraison. Elle se monte facilement et rapidement. La tente n'est pas isolante, il y a donc les mêmes températures à l'intérieur qu'à l'extérieur de la tente. Même en cas de vent, la tente reste stable.